La ferme Fruirouge

Notre histoire est simple, c'est celle d'une passion !

 

Passion que nous allons essayer de vous transmettre en vous contant notre histoire

 

Nous, Isabelle et Sylvain, nous nous sommes rencontrés en 1992 en vendanges à Concœur, hameau de Nuits-Saint-Georges. C'est le début d'une histoire d'amour mais pas que !

 

La ferme Fruirouge est née en 1995, mais est le fruit d'une lignée de paysans amoureux de leur terroir les Hautes-Côtes de Bourgogne

La famille Olivier

La passion du cassis !

Le passé

Sylvain est tombé dedans depuis tout-petit. Paysans depuis 7 générations à Concœur, comme beaucoup de famille des Hautes-Côtes, les Olivier ont toujours cultivé du cassis. Plante magique amenée par les moines de Cîteaux au XIVème siècle. De mémoire de paysan on en avait tous quelques pieds dans nos jardins. Véritable panacée universelle capable de soigner tous les maux du corps et de l'âme. Il doit en couler dans nos veines.

 

Quant il a rencontré Isabelle, Sylvain travaillait chez ses parents, Chantal et Christian OLIVIER producteurs de petits fruits rouges pour l'industrie de la Crème de Cassis. Face à la faible rémunération de leur matière première, ils s'étaient diversifiés, comme on disait à l'époque. Sylvain avait développé un petit atelier de transformation. Suivant les recettes de sa grand-mère Odette, il fabriquait des sirops maison qualifiés de boissons sans alcool.

 

Quant à Isabelle, elle était en fac de philo, et voulait être reporter. Originaire de Flagey-Echezeaux, sur la Côte viticole, mais ne venant pas du monde paysan, Isabelle est fille, petite-fille et arrière-petite-fille de commerçants dijonnais, bouchers depuis plusieurs générations. Elle avait juré qu'elle ne serait jamais dans le commerce. Mais la vie allait en décider autrement... Leur destin était lié. Tout en faisant des formations, touristique et agricole (et deux enfants!) elle s'investit avec Sylvain dans les champs, à la fabrication et à la vente. Preuve que la philosophie mène à tout.

Leur ambition : vivre du fruit de leur travail.

 

Maîtriser la production, la transformation et la commercialisation.

Notre activité : 3 métiers en 1

 

Même si au départ, les parents sont un peu dubitatif quant à la réussite de ces deux-là, ils leur transmettent 2 hectares 60 prêts à récolter. La grand-mère leur laisse la ferme familiale, idéalement située sur la place du village. Ils peuvent compter sur leur tante Catherine habitant tout à côté. Ils aménagent la grange en magasin, les anciennes étables en atelier de fabrication, et commencent à développer une gamme de produits.

 

Installés Jeunes Agriculteurs, ils prennent leur envol et créent la ferme Fruirouge le 1 janvier 1995.

 

Portes ouvertes, visites à la ferme, petits marchés et foires dans la région, salons à Paris et un peu partout en France, contribuent à se faire connaître... et installer la marque Fruirouge©.

Le présent

A mesure que la "petite entreprise" progresse, les surfaces cultivées augmentent, de 2 hectares 60 passant à 5 ha 60 puis 13 ha pour pouvoir répondre à la demande des épiceries fines, l'export, l'hôtellerie, la restauration. La famille aussi s'agrandie. Camille (né en janvier 1996) et Lucas (en septembre 1997) ont participé très tôt à tous les petits travaux (à l'étiquetage, aux fabrications, aux mises en bouteilles, aux plantations, aux cueillettes). Après avoir salarié la maman d'Isabelle, son frère, sa cousine, l'emploi de Charlène suite à son apprentissage a été une belle aventure. Tout comme chaque embauche des équipes des jeunes des alentours en saison est une fête et source de grands moments de partage. La formation de Marie-Alizée aujourd'hui s'inscrit dans le même esprit : transmettre.

 

Communiquer son amour de la Terre, du terroir, des bons produits, de l'art de vivre.

Etre paysan, et fier de l'être ! 

Passion transmise aux enfants, à eux, bientôt, d'écrire la suite. Il était une fois...

L'avenir

La relève est d'ores et déjà assurée !

Une nouvelle page s'écrit...

Camille, l'aîné, a rejoint la ferme Fruirouge avec un nouveau produit après des études à "la Viti" à Beaune. En 2015 pour fêter les 20 ans de la ferme Fruirouge, il a l'idée de proposer une crème de cassis en sélection parcellaire c'est-à-dire issue des fruits d'une seule et unique parcelle plantée il y a 20 ans. Ce sera un succès et triplement la crème des 20 ans : ceux de la ferme Fruirouge, ceux de la crème de Cassis de Bourgogne IGP et ceux de Camille ! Présentée comme toutes nos nouveautés au Salon International de l'Agriculture en 2016 la Sélection Parcellaire est depuis chaque année renouvelée et vendue sous allocation. En coffret bois sérigraphié, avec une fiche de dégustation du sommelier parrain de la cuvée l'accompagne. Après Maxime Brunet de chez William Frachot parrain 2015-2016, Sébastien Reymond de la Maison Lameloise 2017-2018, Estelle Jeanpierre de chez EdEm en 2019, Virginie Morvan de chez Lavinia est la marraine 2020-2021. Pour 2022 sortie en octobre : surprise !

Quant à Lucas, le fils cadet, il a repris Fruirouge & Cie en 2017, après des études de commercialisation vins et spiritueux à la MFR de Grandchamp. Il anime l'épicerie fermière ouverte au centre-ville de Nuits-Saint-Georges en 2009 par ses parents, qu'il gèrera seul à terme. Il y vend de nombreux produits, régionaux, bios, fermiers en circuits-courts, des cosmétiques, du textile, de la déco et des œuvres des artistes locaux. Sa boutique est labellisée Savoir-faire 100% Côte d'Or

 

 

Avec la même passion du terroir, des petits fruits rouges et plus particulièrement du cassis, les enfants Olivier développent de nouveaux produits avec Fruirouge & Cie

Si notre histoire vous a plu, vous pouvez en découvrir plus en venant visiter la ferme, et découvrir notre activité